1.2

Évolution de l'activité ambulatoire

En 2015, près de 3300 personnes se sont adressées chaque jour au CHUV pour recevoir des prestations ambulatoires, diagnostiques ou thérapeutiques.

Points facturés

L’activité recensée dans ce tableau correspond à l’activité réalisée une année donnée et facturée pendant la même année, en ambulatoire. L’activité ambulatoire est répartie en cinq groupes de prestations et un groupe représentant les ventes de matériel médical et de médicaments.

2013 2014 2015 Evolution
2014/2015
Prestations du Département de radiologie 49'558'600 51'449'338 53'271'908 3,5%
Prestations du Département de psychiatrie 33'437'700 34'940'679 35'562'728 1,8%
Prestations des autres départements 98'912'654 108'386'305 112'315'760 3,6%
Prestations médicales - TARMED 181'908'954 194'776'322 201'150'396 3,3%
Laboratoire 32'288'402 34'774'993 37'961'459 9,2%
Vente de matériel et de médicaments 50'338'201 49'862'610 53'673'486 7,6%
Dialyses 6'014'590 6'280'224 5'906'275 -6,0%
Autres prestations 12'527'156 13'607'030 14'093'822 3,6%
Total ambulatoire 283'077'303 299'301'179 312'785'438 4,5%

Evolution du nombre de points facturés

La croissance du nombre de points facturés s’est poursuivie en 2015 (+ 4,5%).

2013-2014 2014-2015
Points facturés 5,7% 4,5%
Montants facturés 4,8% 3,5%

Evolution de l'activité ambulatoire

La majeure partie de l’activité ambulatoire (65%) correspond à des prestations médicales, diagnostiques et thérapeutiques, qui répondent à la nomenclature TARMED. Viennent ensuite les prestations de laboratoires et les ventes de médicaments. Diverses prestations (activité des centres de jour en psychiatrie, physiothérapie, ergothérapie, logopédie, dialyse, etc.) représentent environ 7% de l’activité.

Prestations médicales TARMED
Vente de matériel et de médicaments
Laboratoire
Autres prestations

L'année 2015 a été marquée par les effets de l’Ordonnance sur l’adaptation de structures tarifaires dans l’assurance-maladie introduite en automne 2014. Celle-ci a eu pour conséquence une baisse de plus de 4 millions des points facturés en 2015. Le domaine de l’imagerie a été particulièrement concerné, avec une faible augmentation des points facturés malgré une croissance soutenue de l’activité. La progression réelle de l’activité ambulatoire du CHUV, recalculée hors effet de l’Ordonnance, aurait été de 7%.

La progression réelle de l’activité ambulatoire du CHUV, recalculée hors effet de l’Ordonnance, aurait été de 7%.

Enfin, 2015 a été marquée par une forte progression :

  • des consultations d’oncologie, sous l’effet conjugué de l’augmentation de l’activité et de l’amélioration de la saisie de l’activité,
  • de la médecine nucléaire,
  • des prestations de laboratoire en immunologie-allergie et chimie clinique.