1.8

Programmes de santé publique

Le CHUV participe en tant que centre expert aux différents programmes lancés par le canton de Vaud pour garantir des prestations de qualité à l’ensemble de la population et un accès équitable au système de santé.

Quand les plans cantonaux se ressemblent et s’assemblent

La plupart des plans cantonaux arrivent à maturité et convergent vers une structure de prise en charge commune. Les plans cantonaux « Vieillissement et Santé », « Diabète » et « Alzheimer » ont démarré en 2010, tandis que le programme de développement des soins palliatifs a été initié en 2003 déjà.

La plupart des plans cantonaux arrivent à maturité et convergent vers une structure de prise en charge commune.

Le schéma, pyramidal, s’inspire du « chronic care model » : trois niveaux de prise en charge reposant sur un socle, la prévention. Les médecins généralistes interviennent en premier recours, passant la main aux spécialistes lorsque la maladie répond aux critères du stade de niveau 2. Lorsque, malheureusement, les critères suivants sont atteints, ce sont les hôpitaux qui prennent le relais et accueillent le patient avec dans des cas bien spécifiques l’aide de l’hôpital universitaire.

Pour chaque pathologie, des critères précis doivent être définis ; ils déterminent le passage d’un stade à l’autre. Le but étant bien sûr de maintenir le plus grand nombre possible de patients dans le niveau inférieur. Situé aux deuxième et troisième étages de la pyramide, le CHUV participe aussi à l’effort par le biais de la formation donnée aux médecins de premier recours.

Ce modèle de prise en charge pyramidal devrait se retrouver dans chacune des régions du canton (centre, est, nord et ouest), et c’est bien ce vers quoi convergent les plans cantonaux de santé publique.