9

Comptes

Le résultat 2015 présente une perte opérationnelle de 25'895'840 francs (2'572'482 francs en 2014), un gain net non opérationnel de 163'816 francs (464'107 francs de perte en 2014), ainsi qu'un bénéfice d'investissement de 4'079'488 francs (649'298 francs en 2014). Le CHUV annonce dès lors un résultat négatif de 21’652’536 francs pour 2015 (2’387’291 francs en 2014).

Ce résultat est notamment l’expression d’une évolution tarifaire défavorable. Il traduit également une croissance soutenue de l’activité dans un contexte par ailleurs conditionné par la nécessité de consolider les charges de personnel relatives à certaines activités (par exemple la gériatrie et la psychiatrie de l’âge avancé) et de répondre à des besoins conjoncturels (par exemple les périodes d’engorgement).

Eu égard à l’activité, les tendances principales suivantes ont marqué l’exercice 2015 :

  • L’activité d’hospitalisation s’est caractérisée par une forte augmentation tant dans les activités chirurgicales que dans celles de la médecine, de la gynécologieobstétrique, ainsi que de la pédiatrie. Globalement, cette période se définit par une augmentation du nombre de patientes et patients et une diminution de la durée moyenne des séjours alors que la lourdeur des cas est en hausse.

  • L’activité ambulatoire a progressé principalement dans les domaines spécialisés de l’imagerie médicale, la médecine nucléaire, l’immunologie-allergie, la chimie clinique, la microbiologie, les consultations d’oncologie et la radio-oncologie.

  • Les charges ont augmenté plus rapidement que les revenus. Cela est dû à une capacité plus limitée de contenir la progression des charges de personnel compte tenu de la forte progression de l’activité.

  • Contrairement aux années précédentes, les lits occupés de manière inadéquate ont entamé un recul bienvenu en passant à 76 lits en moyenne annuelle contre 95 pour les années antérieures. Avec l’ouverture de lits supplémentaires de réadaptation B et de psychiatrie, cette tendance devrait se poursuivre en 2016. Toutefois, le nombre de lits occupés de manière inadéquate reste un sujet de préoccupation majeur pour l’institution.

Compte de pertes et profits

Le gain net non opérationnel provient essentiellement de revenus sur les exercices antérieurs.

Le bénéfice d’investissement provient notamment du retard dans l’acquisition des équipements, dû à l’augmentation de la complexité et de la technicité des dossiers. L’acquisition tardive des équipements en fin d’année engendre un report des charges d’amortissement sur les exercices ultérieurs.

2015 2014
Réalisé Budget Réalisé Budget
Revenus
Revenus d'exploitation 1'311,29 1'297,54 1'275,79 0,00
Revenus opérationnels hors enveloppe 196,94 191,40 195,70 0,00
Autres revenus opérationnels 8,56 3,97 9,06 0,00
Revenus opérationnels 1'516,79 1'492,91 1'480,55 0,00
Revenus non opérationnels 0,95 0,02 2,64 0,00
Revenus d'investissement 106,78 108,24 102,26 0,00
Total des revenus 1'624,52 1'601,17 1'585,45 0,00
Charges
Personnel 1'151,55 1'147,79 1'100,37 0,00
Biens et services médicaux 191,92 175,33 182,30 0,00
Frais de gestion 150,80 141,25 153,72 0,00
Frais financiers et provisions 48,41 41,23 46,73 0,00
Charges opérationnelles 1'542,68 1'505,60 1'483,12 0,00
Frais non opérationnels 0,79 0,03 3,10 0,00
Charges d'investissement 102,70 108,24 101,61 0,00
Total des charges 1'646,17 1'613,87 1'587,83 0,00
 
Résultat opérationnel -25,89 -12,69 -2,57 0,00
Résultat non opérationnel 0,16 -0,01 -0,46 0,00
Résultat d'investissement 4,08 0,00 0,65 0,00

Autofinancement

2013 2014 2015 Variation
2014/2015
en %
Résultat de l'exploitation principale 6,19 -2,38 -21,65 -809,77%
Résultat de l'exploitation auxiliaire ou fonds institutionnels -0,75 -13,64 -11,56 15,22%
Variation nette des provisions 0,00 0,59 0,24 -60,17%
Amortissements crédit d'inventaire 33,21 33,93 28,91 -14,80%
Amortissements entretien immeubles de 1 à 8 millions de francs 0,51 1,96 2,67 36,18%
Perte sur cessions 2,57 2,71 0,93 -65,59%
Total du cash-flow 41,73 23,17 -0,47 -102,03%
Investissements (équipements et bâtiments) 43,18 47,08 66,89 42,07%
Taux d'autofinancement 96,64% 49,21% -0,70% -101,43%

Investissement en équipements

2013 2014 2015 Variation
2014/2015
en %
Equipements médicaux 20,40 24,73 20,21 -18,26%
Equipements informatiques 12,70 8,69 10,81 24,40%
Véhicules 0,71 0,41 0,57 38,70%
Mobilier et matériel de bureau 1,11 1,69 1,96 16,16%
Immobilisations
Entretien immeubles de 1 à 8 millions de francs 8,26 11,56 33,33 188,32%
Total des acquisitions 43,18 47,08 66,89 42,07%
Amortissements -33,21 -33,93 -28,91 14,80%
Perte sur cessions -2,57 -2,71 -0,93 65,59%
Amortissements sur immeubles de 1 à 8 millions de francs -0,51 -1,96 -2,67 -36,18%
Variation valeur nette 6,89 8,48 34,38 305,39%

Résumé du bilan

2013 2014 2015 Variation
2014/2015
en %
Liquidités 12,57 13,91 30,25 117,48%
Compte courant Etat de Vaud 51,91 47,31 0,00 -100,00%
Débiteurs (net du ducroire) 168,15 151,26 157,51 4,13%
Autres actifs circulants (stocks, placements) 17,87 17,85 17,82 -0,17%
Actifs transitoires 22,77 14,17 11,40 -19,55%
Equipements 91,18 90,06 93,77 4,12%
Entretien immeubles de 1 à 8 millions de francs 9,75 19,36 50,03 158,40%
Total des actifs 374,20 353,92 360,78 1,94%
Fournisseurs et créanciers 52,12 55,13 58,77 6,59%
Compte courant Etat de Vaud 0,00 0,00 19,21 -
Passifs transitoires et autres passifs 155,65 148,38 165,61 11,61%
Réserves affectées 100,09 86,45 74,88 -13,38%
Résultat et réserves 66,34 63,96 42,31 -33,85%
Total des passifs 374,20 353,92 360,78 1,94%