2.3

L’Institut universitaire de formation et de recherche en soins

L’enseignement de l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins comprend trois programmes de master et un programme doctoral. En 2019, l’Institut a vu le début de la première volée ordinaire du master en pratique infirmière spécialisée (IPS). Il a par ailleurs fêté ses 10 ans d’existence.

L’Institut universitaire de formation et de recherche en soins

L’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS) gère trois programmes de master et un programme doctoral. Après un programme pilote lancé en 2018, l’année 2019 a vu le début de la première volée ordinaire du master en pratique infirmière spécialisée (IPS).

Des échanges d’étudiantes et étudiants ont eu lieu avec les Universités canadiennes de Sherbrooke et McMaster. Au niveau professoral, un échange a eu lieu avec l’Université de Plymouth, via un accord interuniversitaire.

En automne 2019, le plan stratégique de l’IUFRS a été présenté au conseil de l’institut. Ce plan prévoit l’engagement d’un nouveau professeur pour la filière de master en pratique infirmière spécialisée. Il comprend également des axes de recherche en lien avec les soins centrés sur la personne et la famille.

En participant à un projet de Certificate of Advanced Studies (CAS) en santé mentale, de même qu’à un ensemble de CAS et de Diplomas of Advanced Studies (DAS) en qualité et sécurité des soins, l’IUFRS s’est également engagé dans la formation continue.

Vers l'IUFRS

Diplômes attribués

2017 2018 2019
Master ès Sciences en sciences infirmières 20 41 28
Doctorat en sciences infirmières 4 1 0

Les 10 ans de l’IUFRS

Le 10 octobre 2019, l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins a fêté ses 10 ans à travers un symposium intitulé «La pratique infirmière avancée face aux enjeux de santé publique». Cet événement unique a permis de réunir plus de 300 professionnelles et professionnels autour de l’articulation entre pratique infirmière spécialisée et défis du système de santé publique.

Présidente du Conseil international des infirmières, Mme Annette Kennedy a rappelé l’importance, pour la pratique infirmière, de conserver son rôle leader dans le développement des soins. Directeur de l’Institut universitaire de médecine de famille (IUMF) d’Unisanté, le professeur Nicolas Senn a partagé les enjeux très actuels autour des cabinets de famille. La professeure Denise Bryant-Lukosius de l’Université McMaster a mis en exergue les enjeux autour du développement de la pratique infirmière avancée selon les environnements. Enfin, la docteure Stéphanie Monod, directrice de la Direction générale de la santé, a rappelé les enjeux de santé publique et le rôle central de la profession infirmière dans cet environnement. La journée s’est conclue par une table ronde sous la houlette de M. Jacques Chapuis, directeur de l’Institut et Haute Ecole de la santé La Source.

Infirmières et infirmiers en emploi et clinicien·ne·s spécialisé·e·s: accueil des premières volées de diplômé·e·s du master en sciences de la santé

En septembre 2017, les Universités de Genève et Lausanne, de même que la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), ont lancé un master conjoint en sciences de la santé. Durant l’année 2019, le CHUV s’est préparé à accueillir ces nouvelles diplômées et nouveaux diplômés et ces nouvelles compétences.

Ce nouveau cursus permet aux physiothérapeutes, ergothérapeutes, diététiciennes et diététiciens, sages-femmes, techniciennes et techniciens en radiologie médicale d’acquérir des savoirs approfondis communs aux sciences de la santé ainsi que des compétences expertes spécifiques à chacune des filières.

La première volée de 2017 était composée de 37 personnes.

A l’instar de ce qui a été développé avec l’intégration des infirmières et infirmiers clinicien·ne·s spécialisé·e·s, les mandats de ces collaboratrices et collaborateurs ont été préparés, de même que leurs cahiers des charges, afin de renforcer les pratiques scientifiquement fondées et de développer des projets cliniques dans une collaboration encore plus interprofessionnelle.

La première volée de 2017 était composée de 37 personnes. Elle a été suivie par une volée de 25 étudiantes et étudiants en 2018. Dans ces deux premières volées, le CHUV a soutenu des collaboratrices et collaborateurs diététiciennes et diététiciens, ergothérapeutes, physiothérapeutes et techniciennes ou techniciens en radiologie.

Le professeur Philip Larkin reprend la direction académique de la nouvelle chaire de soins palliatifs infirmiers

Titulaire de la chaire Kristian Gerhard Jebsen de soins palliatifs infirmiers, le professeur Philip Larkin est également directeur académique de l’IUFRS. Cette position permet d’entretenir une relation stratégique entre l’IUFRS et le Service de soins palliatifs et de support du CHUV, avec pour objectif de renforcer les soins infirmiers dans le domaine des soins palliatifs.

Le nouvelle équipe associe la pratique clinique et la recherche basée sur une stratégie de cinq ans.

En 2019, le professeur Larkin a nommé son équipe de recherche en soins infirmiers:

  • Mme Fabienne Teike Luethi, collaboratrice scientifique;
  • Mme Filipa Baptista Peixoto Befecadu, assistante universitaire et doctorante;
  • Mme Ghislaine Behaghel, assistante de recherche.

Cette équipe associe la pratique clinique et la recherche basée sur une stratégie de cinq ans, avec pour but de renforcer des capacités et des projets centrés sur la patiente ou le patient et ses proches, et cliniquement pertinents. Les projets actuels comprennent la contribution des soins infirmiers aux soins palliatifs, le soutien aux proches et l’autocompassion.

Le professeur Larkin a donné sa conférence inaugurale en février 2019. Il a abordé le sujet des populations vulnérables dans le domaine des soins palliatifs. Membre d’un groupe de travail national sur la vulnérabilité dans les soins palliatifs par l’intermédiaire de l’Office fédéral de la santé publique, il a été nommé en 2019 au conseil d’administration de Palliative Vaud ainsi qu’au Conseil cantonal de l’aumônerie œcuménique des hôpitaux et cliniques (CAHOSP).