1.4

Améliorations de la prise en charge

La création de nouvelle unités et la restructuration de ses services répondent pour le CHUV à un besoin continuel de s’adapter aux innovations médicales, mais aussi d’offrir à ses patientes et patients le meilleur cadre possible pour leur prise en charge.

Département cœur-vaisseaux

Le domaine cardiovasculaire est l'un des pôles d'excellence que le CHUV souhaite renforcer. La Direction générale a décidé de réunir sous un unique département la cardiologie, la chirurgie cardiaque, la chirurgie vasculaire, l'angiologie et l'Unité de cardiologie expérimentale.

Le domaine cardiovasculaire est l'un des pôles d'excellence que le CHUV souhaite renforcer.

Les compétences médicales et les équipements de pointe de ces services permettent d'offrir aux patients la meilleure prise en charge possible et d'assurer la formation et la recherche dévolues à un hôpital universitaire avec de multiples collaborations nationales et internationales. Les réunir favorise l'unification de la prise en charge et la mutualisation des ressources.

L’année 2016 a permis de développer ce nouveau Département cœur-vaisseaux dans tous ses aspects, notamment organisationnels et financiers. Il est devenu pleinement opérationnel au 1er janvier 2017.

​Département femme-mère-enfant

Au 1er janvier 2017, un nouveau département issu de l’unification du Département médico-chirurgical de pédiatrie et du Département de gynécologie-obstétrique a vu le jour. Ce projet, depuis longtemps pressenti, souhaite favoriser les synergies et optimiser le fonctionnement des deux départements au sein d’une seule et même entité.

La finalisation du nouvel Hôpital des enfants prévue pour 2021, les importantes collaborations déjà existantes entre les deux départements, enfin plusieurs départs à la retraite rendaient le moment idéal.

Le nouveau département place les femmes, les mères, les jeunes patients et leur famille au cœur de ses préoccupations, et met à leur service des professionnels hautement spécialisés dans les soins.

​Unité de chirurgie spinale

La chirurgie du rachis pouvant concerner tant la neurochirurgie que l’orthopédie, les patients étaient jusqu’à présent suivis par l’un ou l’autre de ces deux services. La nouvelle Unité de chirurgie spinale offre une porte d’entrée unique pour la prise en charge chirurgicale des pathologies dorsales.

La nouvelle Unité de chirurgie spinale offre une porte d’entrée unique pour la prise en charge chirurgicale des pathologies dorsales.

Placée sous la responsabilité du Département des neurosciences cliniques, cette unité est dirigée par le Prof. Viktor Bartanusz, spécialiste des affections complexes de la chirurgie de la colonne vertébrale. Elle offre des consultations spécialisées et prend en charge toute la gamme des pathologies rachidiennes adultes comme certaines maladies dégénératives, les traumatismes et les tumeurs du rachis, etc.

​Division d’oncologie personnalisée analytique

Les progrès spectaculaires des analyses moléculaires, notamment dans le domaine de la génomique, permettent une prise en charge de plus en plus individualisée des patients souffrant d’un cancer.

Pour offrir une telle prise en charge, le Département d’oncologie a créé en 2016 une Division d’oncologie personnalisée analytique. Cette unité va interagir de manière étroite avec le Service d'oncologie médicale dans le cadre de traitements coordonnés. Elle est dirigée par le Prof. Olivier Michielin.

Durant les mois à venir, le département et la Direction générale procéderont à l’évaluation de cette division et décideront, le cas échéant de sa transformation en service.

​Centre des sarcomes

Officialisé le 1er octobre 2016, le Centre des sarcomes est un centre d’excellence et de référence pour la prise en charge des sarcomes et des tumeurs rares pouvant toucher les adultes et les enfants.

Le sarcome est un type de cancer qui prend son origine dans les os, le cartilage, les tissus adipeux, les muscles, les vaisseaux sanguins ou d'autres tissus conjonctifs ou de soutien. Environ 80 nouveaux cas sont traités chaque année par le CHUV, dont en moyenne sept enfants. Un nombre au moins équivalent de personnes sont examinées et prises en charge pour une pathologie qui, finalement, ne sera que bénigne ou d’une malignité intermédiaire.

La prise en charge d’une telle pathologie peut mobiliser les collaboratrices et collaborateurs de nombreux services hospitaliers et ambulatoires. L’objectif premier du centre est d’offrir au patient une prise en charge coordonnée, globale et respectueuse de ses besoins, tout au long de son trajet de soins. De plus, il entend favoriser la recherche et l’enseignement dans ce domaine.

Voir l'interview de Laura Jolliet, infirmière clinicienne spécialisée, et du Dr Maurice Matter, médecin responsable du Centre des sarcomes.

​Médecine hautement spécialisée

Depuis le 1er janvier 2014, le CHUV est reconnu par la Médecine hautement spécialisée comme centre de référence pour la prise en charge des sarcomes pédiatriques de Suisse occidentale. Trois autres hôpitaux occupent ces fonctions en Suisse : Zurich, Berne et Bâle. Une demande de reconnaissance de Médecine hautement spécialisée pour la prise en charge des sarcomes adultes a été déposée fin 2015. Elle est en cours d’évaluation.